Rétrospective: L’été 2020 en Suisse

Après trois semaines de soleil et des températures de 25 degrés, l'automne est définitivement arrivé à la fin du septembre. Les premières neiges jusqu'à 1'000 mètres d'altitude, les cols fermés, le brouillard, la pluie. Un bon moment pour la rétrospective sur l'été 2020.

Header Wetterrückblick Sommer 2020

Du mois de juin instable aux journées chaudes d'août

Après un printemps relativement chaud l'été 2020 a commencé changeant. En juin et juillet 2020, on a mesuré des températures estivales qui correspondent à la norme à long terme. Le mois de juillet, en particulier, a été caractérisé par un cours très changeant cette année. Par rapport à l'année précédente, il n'y a pratiquement pas eu de journées dites chaudes en juillet. Ce n'est que les derniers jours du mois que la Suisse a connu une vague de chaleur. A partir du 28 juillet, les premières journées chaudes ont été mesurées sur le versant sud des Alpes. La vague de chaleur, avec plus de 30 degrés, a été atteinte dans toute la Suisse, en particulier durant la première semaine d'août. Il y a eu de temps en temps des journées de chaleur avec des valeurs maximales de 36,5 degrés jusqu'au 23 août. 

Avec un peu moins d'un degré au-dessus de la norme, on peut parler d'un été très chaud. Par rapport à l'été chaud de 2018, il a toutefois été nettement plus frais cette année. Dans de nombreux endroits, on a mesuré l'été le plus frais des quatre dernières années. 

De juillet sec avec risque d'incendie de forêt à la tempête de fin août

Dans la somme des quantités de précipitations, l'été 2020 est classé comme une saison de fortes précipitations. Avec une pluviométrie locale de 130 % par rapport aux valeurs mesurées de 1981 à 2010, il a plu extraordinairement beaucoup. Cependant, ce chiffre doit être relativisé, car il est dû à l'énorme quantité de précipitations du mois d'août. En particulier, le mois de juillet et les premières semaines d'août ont connu très peu de précipitations. Pendant cette période, il y avait un risque d'incendie de forêt dans certaines régions de Suisse, avec un niveau de danger de 4 sur 5, et en particulier dans le nord-est de la Suisse, le Jura, le Glarnerland et le Tessin, la sécheresse était très élevée.

Webcam Les Brenets Sommer 2020
Bassin du Doubs desséché aux Brenets (NE)

Week-end de pluies battentes en août

Fin août, une tempête a atteint le Tessin par le sud. Du 28 au 30 août, il y a eu de fortes pluies, qui ont provoqué d'énormes quantités de pluie. En trois jours, plus de 300 millimètres de pluie sont tombés au Tessin. En raison des très fortes précipitations, le niveau de danger 5 le plus élevé a prévalu dans certains cas au cours de ce week-end. En raison de la grave sécheresse qui a précédé, les masses d'eau excessives n'ont pas pu s'écouler ou s'infiltrer. Cela a entraîné des inondations, des glissements de terrain et des coulées de débris. Au cours du week-end, la tempête s'est étendue vers le Glarnerland et les Grisons. Dans ces régions aussi, des tempêtes accompagnées d'inondations et de glissements de terrain se sont produites. 

Avec les quantités de pluie massives de ce week-end, les précipitations totales pour l'ensemble de la Suisse ont atteint un niveau supérieur à la moyenne en août.

Carte des intempéries avec niveau d'alerte 5
Carte des intempéries avec niveau d'alerte 5
Après ce début de septembre pluvieux, le temps est redevenu plus chaud et plus ensoleillé dans de nombreux endroits. Avec beaucoup de soleil et des températures avoisinant les 25 degrés, le mois de septembre a offert un temps estival. Mais le temps de l'automne est définitivement arrivé en Suisse depuis la dernière semaine de septembre. 

Source d'article:

- MeteoSchweiz: Klimabulletin Sommer 2020

- SRF Meteo Sommerwetter 2020