Au fond, qu’est-ce qu’une pluie forte ? (Actualisation août 2020)

De grandes quantités de pluie peuvent très vite représenter un danger pour l’homme et causer des dégâts matériels. Mais comment définir une pluie forte ? Et comment peut-on s’en protéger le mieux que possible ? Avec Alarme-Météo, vous recevez à temps des avis d’intempéries et des conseils précieux vous permettant de prendre les précautions qui s’imposent.

Pluie forte

Actualisation du 28 août 2020

Risque d'inondation en cas de fortes précipitations

En raison des quantités de pluie énormes, il y a un risque d'inondation à partir du vendredi 28.08.2020, surtout au Tessin et dans les Grisons. Ceci est dû à d'énormes précipitations locales pouvant atteindre 250 millimètres dans les prochaines 72 heures. (niveau d'alerte rouge). Des fortes pluies incessantes sont également attendues dans le Glaris et le Sargans.

L'Aperçu:

  • Du vendredi 28 août au dimanche 30 août 2020.
  • Risque d'inondation en raison de fortes précipitations.
  • Les zones touchées : Tessin, Grisons, Glaris et Sargans

Le radar des précipitations.

La carte des tempêtes.

La carte des inondations.

Images actuelles des régions touchées :

Définition des fortes précipitations

On parle de fortes précipitations quand une averse donne lieu à de fortes quantités d’eau de pluie en peu de temps. Par définition, il faut au moins 5 litres de pluie par mètre carré en l’espace de 5 minutes ou 17 litres en une heure pour parler de fortes précipitations. Alarme-Météo distingue trois niveaux (d’alerte) en cas de fortes précipitations : pluie battante, fortes pluies incessantes et quantités de pluie énormes (voir aussi : Valeurs seuils en cas de fortes précipitations).

Comment s’explique le phénomène des fortes pluies ?

En cas de fortes pluies, ce sont la température extérieure et surtout les conditions de vent dans l’atmosphère qui sont déterminantes. Si les nuages sont soumis à de fortes turbulences atmosphériques, les gouttes d’eau sont retenues très longtemps dans le nuage et grossissent par coalescence :

Les plus petites gouttes d’eau s’agglomèrent les unes aux autres à l’intérieur des nuages sous l’effet de différents processus, mais aussi lorsqu’elles percutent d’autres gouttes d’eau. Dès que les gouttes atteignent un certain diamètre, elles tombent d’ordinaire sous forme de gouttes de pluie. Mais lorsque les nuages sont soumis à de fortes vitesses de vent horizontales et verticales, les gouttes ne sont pas libérées du nuage, mais sont projetées à l’intérieur de celui-ci, ce qui fait augmenter leur diamètre. Lorsque la force de gravité des gouttes dépasse la force du vent, elles commencent à tomber. Étant restées plus longtemps dans le nuage, elles sont nettement plus grandes que des gouttes de pluie normales. Elles tombent au sol sous forme de fortes pluies à grande vitesse et avec un diamètre important.

Des conditions météorologiques différentes peuvent être à l’origine de fortes précipitations. La situation des zones de basse pression (masses d’air chaud ou froid, occlusion) peut entraîner de fortes précipitations frontales, ce que l’on peut surtout observer pendant les demi-saisons, en automne et au printemps. Cela dit, de fortes précipitations convectives peuvent survenir aussi en été en situation anticyclonique. Ici, la stratification verticale de l’air, les conditions de vent et l’humidité atmosphérique jouent un grand rôle. Très rarement, on peut assister, de fin octobre à début mars, à de fortes précipitations très menaçantes. En cette période, la masse d’air est trop froide pour absorber de grandes quantités de vapeur d’eau et d’eau liquide.

Des conditions météorologiques différentes peuvent être à l’origine de fortes précipitations. La situation des zones de basse pression (masses d’air chaud ou froid, occlusion) peut entraîner de fortes précipitations frontales, ce que l’on peut surtout observer pendant les demi-saisons, en automne et au printemps. Cela dit, de fortes précipitations convectives peuvent survenir aussi en été en situation anticyclonique. Ici, la stratification verticale de l’air, les conditions de vent et l’humidité atmosphérique jouent un grand rôle. Très rarement, on peut assister, de fin octobre à début mars, à de fortes précipitations très menaçantes. En cette période, la masse d’air est trop froide pour absorber de grandes quantités de vapeur d’eau et d’eau liquide.

Risques de pluie incessante

De fortes pluies ont des effets différents selon la nature du terrain. Ce qui importe avant tout, c’est dans quelle mesure le sol peut absorber l’eau et comment l’eau peut s’évacuer. En général, les régions sèches sont nettement plus vulnérables aux fortes pluies que les régions humides.

Les fortes pluies peuvent provoquer des inondations au sous-sol et au rez-de-chaussée d’un bâtiment. Le jardin aussi peut subir des dégâts considérables. De même, le trafic routier est fortement perturbé en raison des chaussées humides, de la visibilité limitée et du risque d’aquaplaning. Dans la nature, de fortes précipitations entraînent le ruissellement de très grandes quantités d’eau dans les lacs, fleuves et rivières, ce qui peut représenter un risque de crue important.

Mesures servant à réduire les risques de dégâts dus à de fortes précipitations

Mesures préventives

  • Clapets de retenue : ils empêchent l’infiltration d’eau depuis la canalisation à l’intérieur de la maison
  • Rehaussement des seuils des portes et des soupiraux
  • Cave en béton sans sols naturels
  • Consulter les données et prévisions météorologiques sur l’app d’Alarme-Météo
  • Bien étudier le circuit de randonnée pour planifier avec minutie les excursions dans la nature

Mesures régulières

  • Enlever les feuilles des gouttières
  • Contrôler régulièrement la fonctionnalité des mesures constructives
  • Rincer les canalisations enterrées

Mesures urgentes

  • Débarrasser le sous-sol et placer les objets de valeur en hauteur
  • Couper les installations électriques au sous-sol et au rez-de-chaussée et les débrancher.
  • Calfeutrer les ouvertures et les conduites d’écoulement avec des sacs de sable, des films plastiques ou des planches
  • Bien fixer les citernes à mazout
  • Stocker les substances dangereuses dans des endroits sûrs
  • Rouler prudemment et adapter sa vitesse ; éviter les risques d’aquaplaning
  • Planifier les circuits de randonnée avec prudence et éviter les berges de cours d’eau

Alarme-Météo : ma météo, mon app

L’app gratuite « Alarme-Météo » vous informe en temps réel des intempéries à venir, notamment de fortes précipitations, et vous fournit des données actuelles concernant vos localités favorites. Déjà plus d’un million de clients utilisent Alarme-Météo pour leur maison, dans le cadre de leur travail ou de leurs loisirs.

 

Sources des Images: pixabay.com