Danger d'incendie de forêt & interdictions de faire du feu en Suisse

Après de longues périodes sans précipitations accompagnées d'une forte sécheresse, le risque d'incendies de forêt augmente en Suisse. Quel est le risque d'incendie de forêt en Suisse ? Où existe-t-il des interdictions de faire du feu ? Qu'est-ce qu'un incendie de forêt et comment se produisent-ils ?

Header Waldbrandgefahr

Danger d'incendie de forêt : la prudence est de mise !

Les faibles précipitations et les sécheresses sévères sont dangereuses : Une petite étincelle de feu peut rapidement devenir un facteur de risque. C'est pourquoi les différents cantons et communes édictent des interdictions d'incendie de niveaux différents en fonction des conditions de sécheresse et du risque d'incendie de forêt :

  • Appel à la plus grande prudence pour faire du feu en forêt ou à proximité
  • Interdiction partielle de faire du feu en forêt ou à proximité / en plein air
  • Interdiction absolue de faire du feu en forêt ou à proximité
  • Interdiction absolue de faire du feu en plein air

Avec l'interdiction absolue de faire du feu, c'est le niveau de danger le plus élevé qui s'applique : il est interdit d'allumer des feux en plein air. N'importe quel foyer ne peut pas être utilisé, aussi peu que les bols de feu, les grilles au charbon de bois et les grilles jetables, les cheminées ou les bougies. Il est également conseillé aux fumeurs d'être extrêmement prudents : Ne jetez pas les cigarettes qui brûlent, les autres articles de fumeur ou les allumettes !

Feux de forêt - Alarme-Météo
Incendie de forêt

Quand le risque d'incendie de forêt est-il le plus élevé ?

Le risque d'incendie de forêt est plus élevé lors de périodes de sécheresse prolongées et en cas de foehn fort, notamment entre mars et octobre. Des forêts de conifères sont plus souvent touchées par le risque d'incendie de forêt que des forêts mixtes avec des feuillus.

Situation actuelle en Suisse

Source: waldbrandgefahr.ch & établissements cantonaux d'assurance
(mise à jour 18.05.2022)

Source: waldbrandgefahr.ch & établissements cantonaux d'assurance

Comment surviennent des incendies de forêt ?

L'apparition d’incendies de forêt est à la fois naturelle et humaine. La foudre est la source naturelle la plus fréquente d’incendies de forêts. Des impacts de foudre sur du bois sec ou de l'herbe peuvent déclencher des feux de sols.

Or, plus de 60 pour cent des feux de sols et des incendies de forêts sont dus aux êtres humains. Souvent, à la suite d'une imprudence dans la gestion de la sécheresse et du feu en plein air. Les incendies provoqués par les êtres humains peuvent être catégorisés comme suit :

Incendies intentionnels

  • Incendie volontaire

Incendies provoqués par négligence

  • Foyers insuffisamment éteints
  • Produits à base de tabac jetés
  • Jouer avec le feu en plein air
  • Agriculture et sylviculture (brûler des déchets de bois ou de la paille)
  • Militaires (suite à des exercices de tirs)

Causes techniques

  • Jaillissement d’étincelles en rapport avec voies ferrées
  • Incendie de lignes électriques

Règles de comportement face au feu

Comme les incendies de forêts sont en grande partie dus à des activités humaines, les règles de comportements suivantes s'appliquent aux feux en plein air :

  • S'informer sur la situation de danger locale, si l'on veut faire un feu en plein air.
  • Respecter impérativement des interdictions de faire du feu !
  • Tenir compte des informations sur l’Internet, à la radio et à la télévision ainsi que dans des journaux.
  • Ne jamais jeter des cigarettes et des allumettes allumées.
  • Utiliser des foyers fixes pour des grillades.
  • Surveiller le feu en permanence et éteindre immédiatement un éventuel jaillissement d’étincelles.
  • Ne quitter des barbecues / foyers et leurs environs qu'après les avoir éteints complètement.
  • En cas de vents forts et de rafales, il faut absolument renoncer à faire du feu à l'extérieur.
  • Ne tirer des feux d'artifice qu'à des endroits expressément autorisés par la commune concernée.

Source: Office fédéral de l’environnement

Quels sont les différents types d'incendies de forêts ?

Feu de sol (feu courant)

Presque tous les incendies de forêts commencent par un feu au sol, généralement provoqué par des restes de tabac, des feux de barbecue ou le brûlage de champs. La propagation du feu dépend fortement du terrain et des conditions de vent. Les flammes peuvent atteindre une hauteur d'un demi-mètre et détruisent la végétation au sol.

Feu de terre

Se produit facilement, lorsque le sol de forêt est recouvert de feuilles mortes. Il s'agit de feux couvants au sol, dont les pires conséquences sont la destruction des racines des arbres.

Feu de cimes

Se produit, lorsque le feu se propage du sol de forêt à la cime des arbres. Le feu de cimes peut s’enflammer plus rapidement que le feu au sol et allumer de nouveaux feux au sol.

Plein feu

Appelé feu de forêt, lorsque le feu de sol et le feu de cimes font rage simultanément.

Feu volant

Lors d'un feu volant, des particules de plantes enflammées sont transportées par le vent. Celles-ci provoquent de nouveaux foyers d'incendie dans une autre zone forestière.

Comportement, lors d’un incendie de forêt

En cas de petite projection d’étincelles avec des emplacements d'incendie sur le sol, il est facile d'évacuer les braises en portant des chaussures solides. Si un feu plus important se développe ou si un feu plus grand est découvert dans les environs, il conviendrait d'alerter les pompiers le plus rapidement possible. Si possible, restez à proximité du feu pour guider les forces d'intervention. Le vent pousse le feu. La règle de base est de ne jamais marcher dans le sens contraire du vent, dans la mesure du possible.

Comment des feux de forêts sont-ils éteints ?

Des incendies de forêts peuvent se propager très rapidement sur de grandes surfaces. La lutte contre le feu devient alors de plus en plus difficile. L'extinction avec des pompes à incendie ne suffit souvent pas. Une autre difficulté consiste à transporter des quantités d'eau suffisantes pour éteindre des incendies dans des régions parfois éloignées. Des véhicules d'extinction atteignent souvent leurs limites. Pour lutter contre de vastes incendies de forêts, on utilise des avions ou des hélicoptères de lutte contre les incendies. Ceux-ci peuvent larguer de grandes quantités d'eau par voie aérienne. L'utilisation d'additifs chimiques permet d'améliorer la lutte contre des incendies.

Des pare-feux permettent également d'endiguer des incendies. En défrichant volontairement des bandes de forêts, on essaie de priver le feu d’autres matériaux de combustion. Si le feu ne peut plus s'étendre à d'autres arbres, l'extension de l'incendie de forêt peut être ralentie.

  • Image :
  • pixabay.com