Gratter les vitres en hiver: pourquoi les vitres de voitures givrent-elles ?

Lorsque les températures deviennent plus fraîches en automne, un rituel quotidien devient visible sur les parkings suisses. Des vitres de voitures sont péniblement dégagées de la glace, afin de garantir la visibilité. Pourquoi les vitres de voitures givrent-elles et que peut-on faire pour y remédier ?

Header Scheibenkratzen im Winter

Point de rosée: quand l'air se condense

Lorsque l'air est refroidi lentement, la condensation commence à un moment donné, où des gouttes d'eau se forment, les surfaces sont recouvertes de rosée ou du brouillard se forme. Cette température limite est le point de rosée. Le point de rosée, également appelé point de condensation, est la mesure permettant de déterminer l'humidité dans l'air. Le point de rosée est toujours inférieur à la température de l'air indiquée en degrés. Lorsque le point de rosée est identique à la température de l'air, l'humidité de l'air est de 100 pour cent. Si la température continue à baisser, de l'eau de condensation survient sous forme de rosée, de brouillard ou de givre en cas de températures négatives. Le point de rosée est une température hypothétique à laquelle la condensation de la vapeur d'eau se produit. Il ne s'agit pas d'une valeur absolue et constante, mais de la température à laquelle la teneur actuelle en vapeur d'eau dans l'air est maximale. Plus cette température est proche de la température réelle mesurée, plus l'air est humide.

Résublimation: gratter les vitres en hiver

Le point de rosée bas est en partie responsable des vitres givrées le matin. En hiver, ce point de rosée descend souvent en dessous de zéro degré. Dans la zone négative, on parle également de point de gel.

La résublimation décrit le processus par lequel la vapeur d'eau se transforme en glace sous forme

de givre. Cela se produit par exemple lorsque la température de la vitre de la voiture ou de la surface de la route tombe en dessous du point de rosée. L'excès de vapeur d'eau forme de la buée sur la surface surrefroidie. Si la température de cette surface tombe en dessous de la limite du zéro degré, du givre se forme. La vapeur d'eau ne se transforme pas en gouttes d'eau, mais se transforme directement en cristaux de glace par le biais de la sublimation, lorsqu'une substance passe donc directement de l'état gazeux à l'état solide. Dans ce cas, la vapeur d'eau se transforme directement en givre. Le pare-brise de la voiture est alors recouvert d'une couche de glace et doit impérativement en être entièrement et soigneusement débarrassé.

C'est surtout pendant les nuits claires que les surfaces, comme les vitres de voiture, peuvent descendre plus rapidement à des températures inférieures à zéro degré. Si la nuit est plus claire, la température rayonnante de la surface est transférée avec toute son énergie dans l'espace. Lorsque la nuit est nuageuse, l'énergie est renvoyée par les nuages et la température de surface demeure donc plus élevée.

Vitres givrées ? Cela aide :

  • Couvrir les vitres de la voiture (p. ex. avec une feuille de protection)
  • Parquer la voiture dans le garage ou sous un toit ou un arbre
  • Parquer à proximité d’une paroi de maison
  • Couvrir les rétroviseurs latéraux (par ex., avec une chaussette)
  • Image :
  • istock.com