Les “Saints de Glace” ou “hommes de glace” – le phénomène météorologique du mois de mai porte des noms différents selon les régions. Cette année, les saints de glace ont lieu  du 11 au 15 mai 2019.

Que sont les saints de glace ?

Les saints de glace sont une singularité météorologique se produisant en Europe centrale, semblable à l’incursion d’air froid en juin et à l’été indien en septembre. Selon une vieille croyance populaire, le temps doux du printemps ne se stabilise qu’après la “froide Sophie” du 15 mai. Dès lors, il ne devrait plus y avoir de gelée qui pourrait devenir dangereuse pour les plantes et donc pour l’agriculture.

Les saints de glace ne sont pas seulement connus en Suisse, en Allemagne ou en Autriche, mais aussi dans d’autres pays d’Europe et même sur la côte est des Etats-Unis.

L’explication météorologique de cette vague de froid est la suivante : à partir du début du mois de mai, les températures sur le continent européen sont généralement assez élevées. Le continent se réchauffe très rapidement, tandis que la mer se réchauffe plus lentement. Il en résulte des différences de température entre le continent et l’océan : des zones de basse pression sont créées. Les masses d’air se déplacent, les courants d’air chaud du continent se déplacent vers le nord. Cela force à son tour les courants d’air glacial des régions polaires vers l’Europe centrale. Si les nuits sont également étoilées, des gelées nocturnes peuvent parfois se produire.

Mais attention : statistiquement parlant, la période du 21 mai au 23 mai est plus sensible au gel, neuf jours plus tard que les saints de glace. Ces statistiques météorologiques indiquent l’origine de la règle météorologique au 13e ou 14e siècle, c’est-à-dire 2 à 3 siècles avant la conversion au calendrier grégorien.

 

Les Saints de glace : Saint Pancrace

Qui sont les saints de glace ?

11 mai : Saint Mamert était un évêque catholique au 5e siècle qui était considéré comme ayant reçu une éducation complète. Selon la tradition, il a souvent accompli des miracles, tels que l’arrêt de la conflagration, la guérison des fièvres ou l’aide lors de graves sécheresses.

12 mai : Saint Pancrace vécut au IIIe siècle et mourut comme jeune martyr de l’église primitive de Rome. Son nom signifie “le tout vainqueur”. Avec son épée et sa couronne de martyr, il est souvent représenté dans de belles robes ou même en tenue de chevalier.

13 mai : Selon les légendes, Saint Servais était évêque dans ce qui est aujourd’hui la Belgique au 4e siècle. Il aurait prédit l’invasion de l’Europe par les Huns, qui a eu lieu environ 70 ans après sa mort. Son aide est généralement demandée pour les maladies des pieds, les dommages causés par le gel et les pestes de rats.

14 mai : Saint-Boniface de Tarse est mort au début du 4e siècle dans l’actuelle Turquie. Par empathie avec les chrétiens persécutés, il a été baptisé et est resté fidèle à sa nouvelle foi. Après son exécution, son corps a été rendu à Rome. Son nom signifie “les bonnes promesses du destin” et dans les illustrations, il est dépeint soit comme un jeune homme, soit comme un vieil homme.

15 mai : Sainte Sophie de Rome est la dernière des cinq saints de glace. Elle mourut également au début du 4e siècle en tant que martyre vierge. La “Sophie froide” est souvent sollicitée contre les gelées tardives pour demander une bonne récolte.

Dictons météorologiques pour les saints de glace

Il existe de nombreux dictons différents pour les saints de glace. Les plus célèbres sont :

  • « Saints Pancrace, Servais et Boniface apportent souvent la glace. »
  • « Avant Saint-Servais, point d’été ; après Saint-Servais, plus de gelée. »
  • « Aux Saints de Glace, celui qui porte la barbe ne la rase pas pendant trois jours. »

Protégez vos plantes du froid

  • Rentrez les herbes sensibles dans la maison.
  • Les oignons et les pensées tolèrent les températures glaciales et n’ont donc pas besoin de protection.
  • Les fleurs d’été comme les géraniums ne tolèrent pas le gel. Protégez-les avec une toison, un film plastique temporaire ou dans un endroit protégé comme une maison.

Recevoir les alertes de gelées au sol grâce à Alarme-Météo

L’appli gratuite « Alarme-Météo » vous transmet des données météorologiques précises et des alertes d’intempéries en temps réel directement sur votre smartphone. Les alertes de gelées au sol ne sont lancées qu’en plaine et exclusivement pendant la période de végétation, entre avril et octobre.
Déjà plus d’un million de Suisses utilisent Alarme-Météo pour leur maison, dans le cadre de leur travail ou de leurs loisirs. Vous pouvez télécharger gratuitement l’appli Alarme-Météo dans l’App Store et dans Google Play Store.

Pour plus d’informations :


Images:

  • unsplash.com
  • noe.orf.at