L'effet du refroidissement lié au vent (« windchill ») - pourquoi la température mesurée semble plus froide

Les températures ne sont pas toujours les mêmes. Nous avons plus froid certains jours que d'autres, même si la température mesurée est la même. L'effet du refroidissement lié au vent et donc la sensation de notre peau en sont responsables.

Header Windchill

Effet du refroidissement lié au vent dans l’appli d’Alarme-Météo

Comment ressent-on la température actuelle ? Avec la dernière mise à jour de l'application Alarme- Météo, l'effet du refroidissement dû au vent est désormais également affiché sous forme de tempéra-ture "ressentie" à une température de 10° C ou moins. 

Windchill Jungfraujoch

Qu’est-ce que l’effet du refroidissement lié au vent ?

Notre sensation de température est l'expression de ce que ressent notre peau. La peau ressent
en l’occurrence une certaine température plus froide qu'elle ne l'est en réalité. La température mesurée et surtout la vitesse du vent jouent un rôle décisif. Si le vent souffle, nous avons froid plus rapidement que dans le cas de températures plus fraîches sans vent. L'effet de refroidissement lié
au vent exprime la différence entre la température réelle et la sensation de froid, qui est influencée par l'effet de refroidissement du vent.

Une couche d'air chaud plane à la surface de la peau, nous maintenant au chaud lorsque les températures sont plus fraîches. Le vent perturbe cette couche ou l'emporte, augmentant ainsi le taux d'évaporation de la peau. Pour cela, le corps doit utiliser plus d'énergie, qui est extraite du corps. Grâce à ce soufflage constant de la couche d'air chaud, la température de surface du corps diminue et nous avons une sensation de froid.

Calcul de l’effet du refroidissement lié au vent

Le windchill peut être décrit comme une unité de mesure de la perte de chaleur. Cet effet est défini
à partir de températures inférieures à 10 °C. Le facteur de frisson windchill est une valeur qui peut être très individuelle. Divers facteurs tels que les poils, les crèmes ou la thermorégulation d'une personne ont une influence sur la sensation. 

Il existe une formule généralement valable pour calculer le facteur windchill. Elle tient compte de la température mesurée et de la vitesse du vent. La formule tient compte de l'effet de réchauffement
de la peau en l'absence de vent. Ainsi, le vent n'est pris en compte dans le calcul qu'à partir d'une vitesse de 5 km/h.

Le tableau suivant visualise l'effet windchill pour différentes températures (+5 °C à -50 °C)
avec différentes vitesses de vent (5 km/h à 60 km/h).

    °C                      
km/h   5 0 -5 -10 -15 -20 -25 -30 -35 -40 -45 -50
  5 4 -2 -7 -13 -19 -24 -30 -36 -41 -47 -53 -58
  10 3 -3 -9 -15 -21 -27 -33 -39 -45 -51 -57 -63
  20 2 -5 -12 -18 -24 -30 -37 -43 -49 -56 -62 -68
  30 0 -6 -13 -20 -26 -33 -39 -45 -52 -59 -65 -72
  40 -1 -7 -14 -21 -27 -34 -41 -48 -54 -61 -68 -74
  50 -1 -8 -15 -22 -29 -35 -42 -49 -56 -63 -69 -76
  60 -2 -9 -16 -23 -30 -36 -43 -50 -57 -64 -71 -78

 

Différence par rapport à la température ressentie

L'effet windchill est souvent appelé la température perçue. Cependant, ce n'est pas correct. Car le windchill décrit la sensation de froid et n'est qu'une partie de la température ressentie. Cela dépend d'autres facteurs, tels que l'humidité de l'air ou la sensation de chaleur individuelle d'une personne.
La sensation de chaleur est déterminée par des facteurs tels que l'origine, le poids, la taille du corps, le niveau d'activité, les vêtements, la radiation solaire et les caractéristiques de la peau.

Cependant, l'effet windchill donne une indication sur la façon dont la température mesurée est perçue en combinaison avec le vent. L'Alarme- Météo affiche l'effet windchill à la température actuelle, tant qu'elle ne dépasse pas 10°C.

Dangers et traitement du windchill

En cas de températures froides et de vents forts, des vêtements insuffisants peuvent entraîner deux situations dangereuses :

  • En cas d'hypothermie, le corps ne parvient plus à se réchauffer suffisamment. La température du corps baisse et il réagit par des tremblements musculaires, des palpitations cardiaques et une
      respiration rapide.
  • Outre la perte de chaleur corporelle, il existe un risque supplémentaire, notamment pour les membres. Si ces derniers ne sont pas suffisamment protégés et sont exposés au froid extrême pendant une période prolongée, des gelures peuvent se produire. Dans ce cas, le froid n'affecte pas la circulation, mais directement les tissus. En cas de froid prolongé en dessous de 0° C, des vaisseaux sanguins et des cellules peuvent mourir.

En outre, la prudence est conseillée en cas de froid et de vent combinés à une exposition prolongée. Notamment pour des sports tels que le ski, le ski de fond ou le cyclisme, il faudrait en sus utiliser des vêtements coupe-vent. En effet, le vent influence également la température ressentie. Quoi qu'il en soit, les conditions météorologiques doivent toujours être prises en compte lors de la planification des activités de plein air et des vêtements de réserve doivent être emportés.

  • Image :
  • pixabay.com