Lorsque la tempête fait rage dehors, il est bon de se sentir à l’abri et en sécurité chez soi. De nombreux bâtiments sont toutefois moins bien protégés contre les dangers naturels que ce que leurs propriétaires et leurs occupants peuvent croire. Il faut trop souvent attendre qu’un dommage survienne ou que les personnes se trouvent en danger pour que les risques soient enfin reconnus. Pensez-y !

Les dangers naturels sont omniprésents en Suisse

Tempêtes, fortes pluies et orages accompagnés de grêle causent régulièrement des dégâts importants, surtout aux bâtiments. Contrairement aux chutes de pierres et aux avalanches, ces intempéries peuvent se produire n’importe où en Suisse, même sur le Plateau. Le meilleur moyen de se protéger, c’est de construire des bâtiments adaptés et résistants aux dangers en question. En pensant suffisamment tôt à se protéger contre les dangers naturels lors de la planification d’une nouvelle construction ou d’une transformation, on parvient à augmenter efficacement la sécurité. Des conseils pour une construction tenant compte des dangers naturels et un check-up interactif sur les dangers naturels vous attendent sur protection-dangers-naturels.ch. N’hésitez pas à les utiliser !

De nombreux bâtiments sont exposés au ruissellement de surface

Pour un dommage sur deux causé par une inondation dans un bâtiment, ce n’est pas l’eau sortie du lit d’un cours d’eau ou d’un lac qui est en cause, mais bien l’eau de pluie s’écoulant à la surface du sol. On parle alors de ruissellement de surface. Ce phénomène qui se produit sur les dépressions de terrain et le long des rues peut être à l’origine d’importantes inondations localement. La carte de l’aléa ruissellement Suisse disponible dans tout le pays depuis 2018 indique les voies d’écoulement caractéristiques où l’eau est susceptible de s’accumuler. On y voit clairement que 2/3 de l’ensemble des bâtiments peuvent être touchés. Il ne faut pas oublier que même les plus petites structures du terrain telles que les trottoirs ou les bordures peuvent influencer les voies d’écoulement. Pour évaluer au plus juste le danger de ruissellement de surface, il convient de se rendre sur place : D’où vient l’eau et où va-t-elle ? Quelle est la situation là où vous habitez, là où vous travaillez ? Et quelles mesures de protection entrent en ligne de compte ? Allez regarder : protection-dangers-naturels.ch/eau

Est-ce que votre bâtiment est suffisamment protégé contre les pluies et les crues ?

Quand les sous-sols sont inondés…

Il y a danger de mort lorsque l’eau atteint les sous-sols des bâtiments et surtout lorsqu’elle y pénètre brutalement. Cette réalité ne fait aucun doute, comme le montre la vidéo ci-après prise par une caméra de surveillance : le niveau d’eau n’était que de 20 cm au maximum autour du bâtiment, il est en revanche monté bien plus haut dans les escaliers extérieurs menant au sous-sol. La porte n’a pas résisté longtemps à la pression. Il n’a fallu que deux minutes pour que tout le local se retrouve instantanément envahi par un mètre d’eau. Et la lumière est restée allumée, malgré la présence d’une multiprise dans l’eau ! Comme si cette grosse quantité d’eau ne représentait pas un danger suffisant, à cela vient s’ajouter le risque d’électrocution : un gros problème pour les forces d’intervention également.

En cas de danger d’inondation, il est impératif de quitter au plus vite les espaces situés en sous-sol tels que les caves, les garages souterrains et surtout les ascenseurs. Rien n’est plus efficace que la prévention grâce à des mesures de construction implantées en permanence pour éviter que de telles situations ne se produisent.

Voici comment protéger votre bâtiment contre les inondations

Les points faibles que l’on retrouve sur chaque bâtiment sont les entrées au rez-de-chaussée et au sous-sol, les fenêtres et les sauts-de-loup positionnés trop bas, les ouvertures d’aération ou les passages de conduits non étanches. Des isolations thermiques extérieures qui absorbent trop d’humidité peuvent par exemple subir des dégâts importants. Si l’eau entre dans la maison, elle peut y déposer de la boue et des matériaux. Le nettoyage n’en est que plus difficile et ces matières charriées peuvent augmenter grandement les dommages. La perte irrémédiable de biens d’une certaine valeur représente une épreuve particulièrement difficile. Une interruption de l’exploitation peut aussi par exemple avoir de lourdes conséquences d’ordre financier. Dans tous les cas, la prévention n’est jamais vaine.

 

Télécharger Alarme-Météo

Privilégiez un mode de construction sûr contre les dangers naturels

Des mesures adaptées permettent d’éviter des dommages de plusieurs millions de francs. Les propriétaires et les architectes ont une vraie liberté d’action dans le cadre des nouvelles constructions. En anticipant les risques éventuels et en misant sur la prévention, il est possible de protéger efficacement un bien sans dépenser un centime de plus. Une disposition surélevée du bâtiment sur le terrain permet de le protéger en permanence des inondations, pour des coûts d’excavation moindres. Même pour les bâtiments déjà construits, il existe la plupart du temps des solutions simples et avantageuses offrant un bon rapport coûts-bénéfice. Avec son outil interactif de check-up sur les dangers naturels et ses multiples aides à la planification, la plate-forme d’information protection-dangers-naturels.ch présente des solutions concrètes pour tous les dangers naturels. Vous aussi, vous pouvez vérifier si votre bâtiment est bien protégé contre les dangers naturels et agir à temps.

Informations complémentaires sur la question :