Neige

Valeurs seuil pour en plaine

Fortes chutes de neige

moins de 15 cm en 12 heures ou moins de 25 cm en 24 heures Attention : ne génère pas d’alerte !

Chutes de neige abondantes

de 15 à 25 cm en 12 heures, ou de 25 à 40 cm en 24 heures, ou de 40 à 60 cm en 48 heures

Grandes quantités de neige fraîche

plus de 25 cm en 12 heures, ou plus de 40 cm en 24 heures, ou plus de 60 cm en 48 heures

La neige en plaine (au-dessous de 800 m d’alt.) a de toutes autres conséquences que dans les régions plus élevées. En plaine, on est confronté surtout au problème de chaussées verglacées ou enneigées et ce, que ce soit avec 2 ou 10 cm de neige fraîche, pour ainsi dire. Si la quantité de neige fraîche attendue reste en-dessous de 15 cm en 12 heures (ou 25 cm en 24 heures), en plaine, une alerte au verglas sera lancée.

Valeurs seuil pour en altitude (au-dessus de 700 mètres au-dessus du niveau de la mer)

Fortes chutes de neige

de 20 à 30 cm en 12 heures, ou de 30 à 50 cm en 24 heures, ou de 50 à 80 cm en 48 heures ou encore de 80 à 100 cm en 72 heures

Chutes de neige abondantes

de 30 à 50 cm en 12 heures, ou de 50 à 80 cm en 24 heures, ou de 80 à 120 cm en 48 heures ou encore de 100 à 150 cm en 72 heures

Grandes quantités de neige fraîche

plus de 50 cm en 12 heures, ou plus de 80 cm en 24 heures, ou plus de 120 cm en 48 heures, ou plus de 150 cm en 72 heures

En altitude, de fortes chutes de neige ont des conséquences bien différentes, un risque d’avalanche accru, des routes et tronçons de voie ferrée barrés et des vallées complètement coupées de l’extérieur, une grande charge de neige sur les bâtiments et des coulées de neige venant des toitures. En hiver, il n’est pas rare en altitude que les chaussées soient recouvertes de neige et cela ne pose aucun problème majeur en général.

Dangers & mesures à prendr

Propriétaire d’immeubles

La neige peut faire des dégâts dans les constructions et les jardins.

Usagers de la route

La neige a des conséquences sur la situation du trafic routier.

Amateurs de montagne

La neige en montagne : c’est beau, mais dangereux